Art appliqué : L'appareillage ne se cache plus



C’est une idée qui a germé dans l’esprit des jeunes créateurs d’une Start Up française du nord de la France : proposer aux personnes en situation de handicap définitif ou temporaire et aux personnes souhaitant masquer un défaut esthétique (cicatrices, brûlures, taches cutanées, tatouages…) de le faire de façon tendance et fun.

U-Exist décline 2 gammes de produits, U-Dress et U-Custom.

U-Dress propose une collection prêt-à-porter de manchons (fémoraux ou tibiaux) et manchettes, disponibles dans toutes les tailles de 2/4 ans à XXL.
Réalisés dans une matière textile élastique, anti-UV, lavable, les manchons U-dress sont conçus pour être résistants et faciles à utiliser (languette d’enfilage, bande siliconée pour un maintien sûr).
La collection de motif est très étendue et est régulièrement alimentée par de jeunes créateurs.
Les U-Dress sont disponible sur www.laboutique.proteor.fr




U-Custom propose les mêmes motifs que U-Dress mais cette fois-ci, ils sont réalisés sur un textile de stratification ou sur du papier transfert pour être directement imprimés dans la matière composant l’appareillage (emboîture, corset, coque...)
Mais U-Custom va encore plus loin en proposant des motifs « personnalisés et uniques » directement réalisés par le patient ou son orthoprothésiste avec la collaboration d’un créateur.

La succursale PROTEOR de Nantes a eu l’opportunité de réaliser des modèles personnalisés pour ses jeunes patients.





De même à Bordeaux, où Priscillia Fautrat, championne de France handisport en natation, a bénéficié de ce nouveau concept pour sa prothèse cubitale.
Elle a testé

« J’ai été amputée le 16 janvier 2013 pour problème de santé. Les prothèses ressemblant à un bras ou une jambe quand on est jeune font peut être un peu trop «médical». J’ai pensé à une prothèse qui s’affinait au milieu et plus courte pour ne pas être gênée (moins encombrant et plus joli). Mon médecin rééducateur m’a proposé une prothèse en carbone. Le noir est une couleur qui passe partout et qui peut faire assez «classe». De plus, ce n’est pas salissant !
Ensuite, mon orthoprothésiste m’a dit qu’il était possible de choisir un motif pour la décorer.
J’ai apporté mon ancien maillot de bain avec des dessins maoris qui ont été reproduits sur ma prothèse. L’autre jour on m’a dit «il est magnifique ton nouveau bras» comme si on me parlait d’une nouvelle robe. Une prothèse un peu design amène le dialogue. Je trouve ça plus sain
que des proches qui n’osent pas aborder le sujet.»

Informations légales Petit lexique Plan du site Archives © 2015 PROTEOR - Tous droits réservés - Reproduction même partielle interdite