Zoom : Arnaud Guignebert teste le genou BtK





Sportif et passionné de moto depuis 1984, Arnaud Guignebert subit une amputation fémorale à la suite d’un accident en 1987.
Quelques années plus tard, il poursuit la pratique de sa passion en moto de route puis en trial-side jusqu’à être récompensé en 2011 et 2012 par deux trophées.


C’est le 14 février à la succursale de Tours qu’ Arnaud Guignebert à testé le genou BtK, avant de le soumettre, une semaine plus tard, en conditions réelles, à la pratique du Car-Side Trial.

Premier genou sportif de ce type, le genou BtK assure un retour d’énergie régulier et harmonieux, au plus près des sensations attendues dans une activité sportive exigeante.

Le Genou BtK reproduit fidèlement le mouvement de flexion/extention des muscles en combiant un amortisseur air/huile Rock Shox et un système breveté de tendons élastiques.


En succursale, le genou révèle son efficacité tant dans l’amortissement à la flexion que dans son soutien à l’extension.

Mais c’est surtout sur terrain qu’il avère son efficacité notament lors des devers lorsque le sportif intègre le side-car avec vélocité et lorsqu’il doit s’en relever avec le moins de fatigue possible.

«Avant le BtK, je devais tout réaliser à la force de mes bras.
Je n’ai pas pu essayer tous les réglages du Btk en une seule journée mais j’ai vraiment senti une amélioration de mes appuis.
Ce genou me procure ce que je cherchais, à savoir, une assistance quand je me «relève» et un amortissement lorsque je fléchis. J’ai fait ces essais en présence de Benjamin Saglio qui va, lui aussi, tester le BtK à moto prochainement.»



Informations légales Petit lexique Plan du site Archives © 2015 PROTEOR - Tous droits réservés - Reproduction même partielle interdite