Les corsets d'immobilisation sont des dispositifs médicaux orthopédiques sur mesure destinés à immobiliser tout ou partie du rachis.

Il est existe 2 types :

Les orthèses de maintien strict du rachis (corset OVALE, corset thoraco-lombaire, corset lombaire, corset-minerve)

Elles sont réalisées dans un choix de matériaux assurant un maintien strict, et permettant un entretien facile.
Ces orthèses sont d’utilisation temporaire ou définitive.
Il existe différents types d’orthèses de maintien adaptés à chaque patient en fonction du degré d’immobilisation nécessité par sa pathologie.

Sur prescription, ces dispositifs médicaux personnalisés sont délivrés et adaptés uniquement par des professionnels diplômés et agréés : les orthoprothésistes.

Trois étapes sont nécessaires à la réalisation du corset :
• La prise de mesures et d’empreinte.
• La mise en place : l’orthoprothésiste procédera à l’essayage et à l’adaptation finale de l’orthèse qui sera validée par l’équipe médicale. L’orthoprothésiste conseillera le patient sur sa mise en place et lui délivrera les consignes d’utilisation et d’entretien.
• Le suivi : pendant la durée du port de l’orthèse, l’orthoprothésiste peut être amené à effectuer des modifications afin de garantir une immobilisation optimale.

 

Les orthèses de maintien (Corset d'immobilisation vertébrale B, Corset d'immobilisation vertébrale de série CIVS, Corset d'immobilisation vertébrale A CIVA, Corset d'immobilisation vertébrale B2 CIVB2

Les ceintures de maintien et les corsets d’immobilisation vertébrale sont réalisés sur mesures et s’adaptent parfaitement à toute les morphologies.
Lors de la conception d’une ceinture sur mesure, l’orthopédiste, dans le respect de la prescription et du cahier des charges, prend en compte
toutes les particularités du patient (pathologie, morphologie, âge, activité…) et détermine la force et la forme de l’orthèse.

En accord avec le patient, l’orthopédiste ajuste le système d’ouverture-fermeture -réglage (par velcro, bouclage ou laçage) puis l’adapte et détermine son emplacement en fonction de la pathologie.
Enfin, il assure le maintien ou l’immobilisation des renforcements postérieurs en permettant au patient d’assurer sans restriction ses activités.

Ces orthèses sont d’utilisation temporaire ou permanente.

Quatre étapes sont nécessaires à la délivrance de l’orthèse :
• Une prise de mesures par un orthopédiste agréé.
• Un premier essayage : assuré par l’orthopédiste pour ajuster l’orthèse.
• La mise en place : l’orthopédiste applique l’orthèse, conseille le patient sur sa mise en place et délivre les consignes d’utilisation et d’entretien.
• Le suivi : Afin de garantir les résultats escomptés, un contrôle annuel est préconisé.

Informations légales Petit lexique Plan du site Archives © 2015 PROTEOR - Tous droits réservés - Reproduction même partielle interdite